Les changements tactiques ont porté fruit dans la victoire convaincante contre Houston

Olivier Tremblay est journaliste attitré à la couverture de l'Impact de Montréal pour MLSsoccer.com.

MONTRÉAL -- Une des réactions les plus répandues après l’impressionnante victoire de 5-0 de l’Impact de Montréal contre le Houston Dynamo était la suivante : l’Impact a-t-il trouvé son onze-type?

Pas tout à fait, a tempéré l’entraîneur-adjoint Mauro Biello ce mercredi, avant de souligner l’importance des 28 joueurs de l’équipe. Mais les Montréalais semblent en effet avoir trouvé l’équilibre tant recherché entre une défensive solide et une attaque redoutable, du moins pour l’instant.

« Et dans le soccer, on sait que, quand tu as une formule gagnante, c’est toujours difficile de la changer, a indiqué Biello en entrevue à MLSsoccer.com. On ne dira pas que ce sont les 11 et, merci bonsoir, on part avec ça. C’est plutôt une formule qui a fonctionné. Nous aimerions la revoir et continuer à l’améliorer. »

Cette formule découle de vastes manipulations. L’Impact a commencé la saison 2013 dans un 4-1-4-1 efficace, mais peu convaincant en attaque, avant d’ajouter un 4-4-2 à son arsenal. Cette formation a enfin permis de déverrouiller les défensives adverses, mais elle a également rendu celle de l’Impact vulnérable.

Les formations à un attaquant semblent maintenant être en vogue. Le 4-3-3 a généré des résultats mitigés, mais la plus récente variation, un schéma en 4-2-3-1/4-4-1-1 avec Felipe en appui à Marco Di Vaio, semble prometteuse.

« Au début de la saison, nous fixons la manière dont nous voulons jouer par rapport aux profils que nous avons, puis tu essaies quand même de trouver ce qui fonctionne au fil des matchs, des problèmes, des réussites et de la rotation, a expliqué Biello. Ce que nous avons fait en ce qui a trait aux schémas, ce n’était pas vraiment prévu. Beaucoup de facteurs comme les résultats, les voyages, les blessures et tout ça influent sur nos décisions »

Les additions à l’effectif en sont un également, et l’arrivée du milieu de terrain Hernan Bernardello constitue une embauche inspirée. L’Argentin n’a pas recouvré sa forme optimale, mais ses efforts aux côtés de Patrice Bernier – responsable, mais créatif, comme lui – dans l’axe ont permis de libérer Felipe.

Bernardello a déjà joué dans toutes les formations employées par l’Impact cette saison, ce qui pourrait aider l’Impact à s’adapter et à changer de formation en plein match.

« Tactiquement, il est très fort, a souligné Biello. Il tient sa position, récupère des ballons. Quand nous retrouvons le ballon, il voit très bien le jeu. Sa distribution, son animation offensive avec le ballon sont très bonnes aussi. Les qualités d’un tel joueur vont nous aider. Il vient corriger un peu le problème défensif que nous avions au milieu de terrain. »

Topics: