Hernan Bernardello pourrait être une option contre San Jose

Olivier Tremblay est journaliste attitré à la couverture de l'Impact de Montréal pour MLSsoccer.com

MONTRÉAL – Une vilaine grippe n’a pas empêché Hernan Bernardello de demander s’il pouvait jouer contre Sporting Kansas City le 27 juillet. Maintenant en santé, le nouveau milieu défensif de l’Impact est impatient de retrouver les pelouses.

Contrairement à l’autre nouvelle recrue montréalaise Adrian Lopez, qui combat un problème aux adducteurs, Bernardello sera une option pour le match de mercredi soir, lorsque les San Jose Earthquakes se rendront au Stade Saputo pour le premier match du groupe 5 de la Ligue des champions de la CONCACAF 2013-2014.

L’entraîneur-chef Marco Schällibaum est logiquement déterminé à demeurer prudent, sur le plan physique, avec ses deux nouveaux joueurs. Le Joueur désigné argentin prendra volontiers le temps de jeu que lui prépare l’entraîneur après un rendez-vous raté contre D.C. United, alors qu’il faisait partie de l’effectif pour la première fois de sa jeune carrière en MLS.

« L’entraîneur m’avait dit qu’il prévoyait me faire jouer 15 minutes, mais c’est compréhensible que je n’aie pu entrer en jeu puisque nous tirions de l’arrière et nous devions apporter des changements devant, a reconnu Bernardello lundi matin. J’appuierai toujours l’équipe d’où je suis, et je ferai de mon mieux quand on fera appel à moi. »

L’Impact pourra profiter d’options supplémentaires dans sa moitié de terrain, puisque l’arrière central Alessandro Nesta a recommencé à s’entraîner lundi. Il devrait pouvoir mettre son expérience en Ligue des champions de l’UEFA à la disposition de Schällibaum contre les Earthquakes.

S’il est un changement auquel on peut assurément s’attendre ce mercredi, il s’agira d’Evan Bush, qui poursuivra son travail dans les matchs de coupe et offrira à Troy Perkins une soirée de congé. Le gardien de 27 ans, acteur des quatre matchs de Championnat canadien Amway cette saison, a continué d’impressionner Marco Schällibaum en Ligue réserve.

« Il a été très, très solide dans les matchs de réserve, a souligné Schällibaum, mardi après-midi. Nous avons décidé ça il y a déjà deux mois. Il l’a mérité. Pour moi, ce n’est pas un numéro 2, car il est tellement fort que nous avons deux numéros 1. Je lui donne ma confiance, et il le sait. »

Topics: